Contexte

L’urbanisme est, selon le CNRTL (centre national de ressources textuelles et lexicales), « l’ensemble des sciences, des techniques et des arts relatifs à l’organisation et à l’aménagement des espaces urbains, en vue d’assurer le bien-être de l’homme et d’améliorer les rapports sociaux en préservant l’environnement. » Au même temps l’évolution de la surface d’habitat et d’infrastructure à Genève a progressé considérablement. En 2015, le canton de Genève présentait la part la plus élevée de surfaces d’habitat et d’infrastructure (43,5%) de tous les cantons relevés, selon l’ Office fédéral de la statistique (30.07.2019, Numéro OFS 1164-1900, (https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/catalogues-banques-donnees/publications.assetdetail.9207487.html)).

Selon une comparaison internationale périodique réalisée par la Banque mondiale, la procédure d’autorisation de construire helvétique est loin d’être optimale. Entre 2009 et 2019, la Suisse a dégringolé de la 32e à la 69e place en la matière. En dépit d’une complexité croissante, les procédures d’autorisation de construire en Suisse ne sont toutefois pas plus longues qu’il y a dix ans (Source : Credit Swiss Economics, Localisation et plan de sol, Marché immobilier suisse, Mars 2019, étude accessible ici)

Dans notre étude, nous allons nous intéresser à comment est géré l’urbanisme par l’État de Genève du point de vue de la gouvernance numérique. Le but sera d’évaluer et d’étudier le niveau de collaboration entre groupes humains, appelé wikinomie, sur le thème de l’urbanisme. Pour ce faire nous avons donc décidé de concentrer nos recherches sur les activités suivantes.

Nous allons particulièrement approfondir notre étude sur le site du SITG car il est le plus avancé dans le domaine de la wikinomie. En deux mots, le Système d’Information du Territoire à Genève (SITG) est un organisme fondé sur un réseau de partenaires publics ayant pour but de coordonner, centraliser et diffuser largement les données relatives au territoire genevois. Les partenaires partageant entre eux et avec un large public les données géographiques produites dans le cadre de leurs missions.

Activités